A propos…

 

notre éthique

nos valeurs

Montessori

permaculture

Notre éthique

Prendre soin de l’homme

Prendre soin de soi, de ses proches, de ses voisins, promouvoir la coopération et la solidarité

Prendre soin de la Terre

Reconstituer le capital naturel,
limiter nos déchets au maximum, recycler…

Partager équitablement

Limiter notre consommation et partager le surplus

Nos valeurs

Un nouveau regard
sur l’enfant
et l’éducation

Une Co-éducation
Parents –
Équipe éducative

Une Communication
Bienveillante

Une ouverture sur le monde
et ses interdépendance

A propos de ….

MONTESSORI

Une éducation à la vie
« Libérez le potentiel de l’enfant et vous transformerez le monde avec lui. »

Maria Montessori
Une méthode testée et approuvée au niveau international
Plus de 30 000 écoles à travers le monde, dans plus de 50 pays, sur les 5 continents

Un nouveau regard
sur l'enfant

Intimement convaincue que l’enfant détenait en lui un potentiel immense d’autoconstruction, Maria Montessori a cherché à préserver cet élan en aménageant des environnements spécifiques selon chacune des étapes de son développement (0-3, 3-6, 6-12, 12-18 ans).

Grâce à un matériel scientifiquement étalonné, présenté par un éducateur formé, l’enfant gagne progressivement en autonomie et en indépendance et par-là même en confiance et en estimé de lui-même.

“L’enfant est le constructeur de l’homme et il n’existe pas d’homme qui n’ait été formé par l’enfant qu’il a été”
 
Maria Montessori

Intimement convaincue que l’enfant détenait en lui un potentiel immense d’autoconstruction, Maria Montessori a cherché à préserver cet élan en aménageant des environnements spécifiques selon chacune des étapes de son développement (0-3, 3-6, 6-12, 12-18 ans).

Grâce à un matériel scientifiquement étalonné, présenté par un éducateur formé, l’enfant gagne progressivement en autonomie et en indépendance et par-là même en confiance et en estimé de lui-même.

“L’enfant est le constructeur de l’homme et il n’existe pas d’homme qui n’ait été formé par l’enfant qu’il a été”
 
Maria Montessori

Un nouveau regard
sur l’éducation

Chaque enfant est unique et c’est le travail de l’éducateur, à travers un travail minutieux d’observation, de s’adapter à chaque enfant.

Son rôle consiste en amont à préparer une ambiance attrayante et stimulante.
Ensuite il/elle présente les activités qui lui semble les plus adaptées, puis s’efface au profit de l’initiative et du travail du ou des enfants.

C’est un nouvelle posture de l’éducateur qui, tel un chercheur, observe et s’adapte mais ne s’impose jamais.

« L’éducateur doit observer l’enfant, non pas avec l’intention de l’éduquer mais d’apprendre de lui comment l’éduquer. »
 
Maria Montessori

Chaque enfant est unique et que c’est le travail de l’éducateur, à travers un travail minutieux d’observation, de s’adapter à chaque enfant.

Son rôle consiste en amont à préparer une ambiance attrayante et stimulante.
Ensuite il/elle présente les activités qui lui semble les plus adaptées, puis s’efface au profit de l’initiative et du travail du ou des enfants.

C’est un nouvelle posture de l’éducateur qui, tel un chercheur, observe et s’adapte mais ne s’impose jamais.

« L’éducateur doit observer l’enfant, non pas avec l’intention de l’éduquer mais d’apprendre de lui comment l’éduquer. »
 
Maria Montessori

Un nouveau regard
sur le potentiel humain

Qui suis-je ? Quel est mon rôle sur Terre ? dans l’Univers ? Vivons-nous seulement pour nous-mêmes ? Quel est le sens de notre quotidien ?

Pour Maria Montessori, l’éducation, notamment entre 6 et 12 ans, consiste à stimuler et éveiller l’intérêt des enfants vers une idée centrale et purement scientifique : celle de l’équilibre cosmique. Nous faisons partie d’un gigantesque écosystème régit par des lois auxquelles nous sommes tous soumis et dans lequel nous avons tous un rôle à jouer (eau, animaux, végétaux …).

Il s’agit pour elle de stimuler l’imagination créatrice des enfants et de les aider à comprendre les liens et interdépendances de chaque élément, de comprendre l’harmonie et d’apprendre la tolérance. Il s’agit d’éduquer le potentiel humain pour la construction d’un monde nouveau !

« Si le salut et l’aide doivent venir, c’est de l’enfant qu’ils viendront, car l’enfant est le constructeur de l’homme et par là même de la société. »

Maria Montessori

Qui suis-je ? Quel est mon rôle sur Terre ? dans l’Univers ? Vivons-nous seulement pour nous-mêmes ? Quel est le sens de notre quotidien ?

Pour Maria Montessori, l’éducation, notamment entre 6 et 12 ans, consiste à stimuler et éveiller l’intérêt des enfants vers une idée centrale et purement scientifique : celle de l’équilibre cosmique. Nous faisons partie d’un gigantesque écosystème régit par des lois auxquelles nous sommes tous soumis et dans lequel nous avons tous un rôle à jouer (eau, animaux, végétaux …).

Il s’agit pour elle de stimuler l’imagination créatrice des enfants et de les aider à comprendre les liens et interdépendances de chaque élément, de comprendre l’harmonie et d’apprendre la tolérance. Il s’agit d’éduquer le potentiel humain pour la construction d’un monde nouveau !

« Si le salut et l’aide doivent venir, c’est de l’enfant qu’ils viendront, car l’enfant est le constructeur de l’homme et par là même de la société. »

Maria Montessori

A propos de la …

PERMACULTURE

« Alors que les problèmes du monde sont de plus en plus complexes

leurs solutions restent honteusement simples. »


Bill Mollison, co-fondateur de la permaculture

En incarnant dès aujourd’hui les valeurs et principes permaculturels au sein même de l’école, nous donnons l’opportunité aux enfants de découvrir un nouveau mode de vie, tout aussi confortable, mais permettant d’améliorer notre écosystème, plutôt que de l’épuiser; une sensibilisation concrète au développement durable et à l’écocitoyenneté!
Une méthode, elle aussi, testée et approuvée au niveau international !
Issue à la fois des sciences modernes et des savoirs indigènes, la permaculture est une méthode de conception globale,
inspirée des fonctionnements de la nature et visant à créer des lieux de vie agréables et résilients.
Au centre de la permaculture, trois principes fondamentaux constituent son éthique, intimement liée à celle de Maria Montessori :

Prendre soin de l’Homme

Le souci des personnes commence par soi-même, mais s’étend ensuite à notre famille, nos voisins, notre village, notre territoire. Le défi à relever est celui de l’autosuffisance et de la responsabilité personnelle.

L’autosuffisance est moins difficile à atteindre quand on se concentre sur le bien-être immatériel, en prenant soin de soi et des autres sans produire ni sans consommer de ressources matérielles au-delà du nécessaire. En acceptant de porter une part de responsabilité personnelle dans notre situation plutôt que chercher à incriminer les autres, nous pouvons mieux nous prendre en main. En reconnaissant que la sagesse est à chercher au sein du groupe, nous pouvons travailler avec les autres afin d’aboutir aux meilleurs résultats pour tous les participants.

L’approche de la permaculture est de se pencher d’abord sur le côté positif des opportunités qui s’offrent à nous plutôt que sur les difficultés et les obstacles, même dans les situations les plus décourageant

Quand les besoins des personnes sont satisfaits avec compassion et simplicité, l’environnement qui les entoure peut prospérer.

Le souci des personnes commence par soi-même, mais s’étend ensuite à notre famille, nos voisins, notre village, notre territoire. Le défi à relever est celui de l’autosuffisance et de la responsabilité personnelle.

L’autosuffisance est moins difficile à atteindre quand on se concentre sur le bien-être immatériel, en prenant soin de soi et des autres sans produire ni sans consommer de ressources matérielles au-delà du nécessaire. En acceptant de porter une part de responsabilité personnelle dans notre situation plutôt que chercher à incriminer les autres, nous pouvons mieux nous prendre en main. En reconnaissant que la sagesse est à chercher au sein du groupe, nous pouvons travailler avec les autres afin d’aboutir aux meilleurs résultats pour tous les participants.

L’approche de la permaculture est de se pencher d’abord sur le côté positif des opportunités qui s’offrent à nous plutôt que sur les difficultés et les obstacles, même dans les situations les plus décourageant

Prendre soin de la Terre

« Prendre soin de la Terre », c’est par exemple une manière de nous enjoindre à nous préoccuper du sol vivant. […] La meilleure manière de savoir s’il est en bonne santé, c’est de voir la quantité de vie qu’il héberge.

Nos forêts et nos rivières sont les poumons et les veines de notre planète, qui aident la Terre à vivre et à respirer, et qui accueillent une grande diversité de formes de vie. Chaque espèce a une valeur intrinsèque, et doit être respectée pour les fonctions qu’elle remplit – même quand on ne sait pas voir en quoi elles sont utiles à nos besoins.

Une autre loi naturelle est celle du don en retour. Si je prends quelque chose à la nature, je le redonne également. Si la terre m’offre des légumes, je ne dois pas simplement me contenter d’extraire la fertilité de cette terre, mais je dois aussi honorer cette loi de retour en rendant à la terre ce qu’elle m’offre.

La Terre est une entité qui vit et qui respire. Il faut lui porter continuellement soins et attention si l’on veut éviter des conséquences graves.

« Prendre soin de la Terre », c’est par exemple une manière de nous enjoindre à nous préoccuper du sol vivant. […] La meilleure manière de savoir s’il est en bonne santé, c’est de voir la quantité de vie qu’il héberge.

Nos forêts et nos rivières sont les poumons et les veines de notre planète, qui aident la Terre à vivre et à respirer, et qui accueillent une grande diversité de formes de vie. Chaque espèce a une valeur intrinsèque, et doit être respectée pour les fonctions qu’elle remplit – même quand on ne sait pas voir en quoi elles sont utiles à nos besoins.

Une autre loi naturelle est celle du don en retour. Si je prends quelque chose à la nature, je le redonne également. Si la terre m’offre des légumes, je ne dois pas simplement me contenter d’extraire la fertilité de cette terre, mais je dois aussi honorer cette loi de retour en rendant à la terre ce qu’elle m’offre.

Partager équitablement

La croissance de notre consommation et l’extinction accélérée des espèces montre à quel point le modèle de croissance continue est impossible. L’approche permaculturelle propose de reconsidérer notre manière de consommer et de partager, en s’inspirant des lois et fonctionnements de la nature.

Une de ces lois est par exemple de ne prendre que ce dont nous avons besoin. Si je prends plus que ce
dont j’ai besoin, je retire cette part de la bouche d’une autre espèce. Lorsque je cueille une plante, une part est pour la plante elle-même (il faut qu’il en reste assez pour qu’elle puisse se reproduire), une part est pour le sol, une part est pour les animaux et une part pour les êtres humains. Nous ne pouvons pas continuer à consommer comme si nous étions seuls sur Terre. Nous faisons partie d’un écosystème !

Extraits du résumé des concepts et principes de la permaculture tirés du livre Permaculture Principles & Pathways Beyond Sustainability de David Holmgren, pour en savoir plus …

Les périodes d’abondance doivent nous encourager à partager avec les autres.

 

La croissance de notre consommation et l’extinction accélérée des espèces montre à quel point le modèle de croissance continue est impossible. L’approche permaculturelle propose de reconsidérer notre manière de consommer et de partager, en s’inspirant des lois et fonctionnements de la nature.

Une de ces lois est par exemple de ne prendre que ce dont nous avons besoin. Si je prends plus que ce
dont j’ai besoin, je retire cette part de la bouche d’une autre espèce. Lorsque je cueille une plante, une part est pour la plante elle-même (il faut qu’il en reste assez pour qu’elle puisse se reproduire), une part est pour le sol, une part est pour les animaux et une part pour les êtres humains. Nous ne pouvons pas continuer à consommer comme si nous étions seuls sur Terre. Nous faisons partie d’un écosystème !

Extraits du résumé des concepts et principes de la permaculture tirés du livre Permaculture Principles & Pathways Beyond Sustainability de David Holmgren, pour en savoir plus …

Retour en haut